Comment je suis arrivée à une heure et demie

24 03 2011

Ce n’était pas vraiment prévu au programme. Le plan d’entraînement de THE COACH indiquait pour cet avant-dernier week-end de février « 70 minutes en endurance fondamentale (alternance course et marche, si possible avec dénivelés)  » Je suis partie avec 80 minutes en tête — OK, je ne sais même pas lire les consignes. Sans doute parce que 80 minutes, c’était mon record d’endurance, battu en pleine forêt avec Shuseth et Noostromo un mardi soir de janvier. Pour moi, l’expression « sortie longue » n’était que théorique : avec le plan de reprise après blessure suivi presque scrupuleusement depuis la fin du mois de décembre, mes séances avaient plutôt une moyenne de 45 minutes, et mon kilométrage hebdomadaire s’approchait difficilement des 20 unités.

(A propos de kilométrage hebdomadaire, ne trouvez-vous pas que le calendrier Garmin Connect est extrêmement bien fait ? Les différents types d’activité — rando, course — ont leur couleur et leur logo, en cliquant sur la loupe on a le résumé et la carte, en cliquant sur le titre on tombe sur l’activité, et on peut même ajouter son poids — pour moi maintenant c’est 52 kg, j’étais à 56 kg lorsque j’ai reçu la montre en cadeau d’anniversaire en octobre dernier, à 58 kg lors de mon tout premier jogging…)

Depuis l’excellente expérience du Snow trail de l’Ubaye début février, et son amorti physique peu coûteux (un chouilla mal au genou gauche, mais j’ai quand même bien récupéré), j’ai rediscuté de mon plan d’entraînement et de mes objectifs à court et moyen terme avec David le podologue. A vrai dire il ne s’agit pas d’un plan strict comme peuvent l’être ceux proposés par des coachs ou des entraîneurs, mais plutôt d’une ligne de conduite, d’un rythme global de progression. J’avais sollicité David dans ce sens lorsque je n’arrêtais pas de me blesser et lorsque j’ai compris que l’entraînement dans un club n’était pas encore à ma portée, ou dans mon envie du moment. Ses conseils ont très bien porté leurs fruits sur le versant « reprise », et maintenant j’aborde le versant « progression ».

La base est simple: en fonction des courses prévues, on élabore un plan de préparation qui intègre semaines de travail et semaines de récupération: en règle générale, quatre semaines de travail et une semaine « cool » de récup’. Sauf qu’entre temps j’ajoute une petite course par ci et une petite course par-là, ce qui ne simplifie pas la tâche, quand on sait qu’autour d’une course il y a déjà une semaine tranquille avant et une semaine de récup’ après !🙂 On distingue donc des courses à objectifs (par exemple, gagner des minutes sur 10 kilomètres, ce que je vais essayer de faire le 1er mai aux 10 km de Planet Jogging) et des courses pour le plaisir, comme ce sera le cas le 15 mai à Strasbourg. Certes, ce sera une compétition, et dans une compétition on est toujours un peu tiré à s’arracher, mais David m’a d’ores et déjà prévenu que je risquais de mettre 2 à 3 minutes de plus à Strasbourg… A ce tarif là, je compte bien profiter des ravitos et de l’hospitalité alsacienne !

L’objectif à court terme arrive à grandes foulées: il s’agit de la version « Twin » de l’Ecotrail de Paris, ce samedi, sur 18 kilomètres. Ça n’a l’air de rien, mais je n’ai jamais couru sur une telle distance ! Mon maximum pour le moment est de 13,5 kilomètres, parcourus ce dimanche 20 février entre les jardins du château de Versailles et la pièce d’eau des Suisses. Les trente premières minutes se déroulent avec Noostromo, autour de 6’10 au kilomètre, puis je poursuis à peu près sur le même rythme autour du Grand Canal. Arrivée à la fin de la boucle d’eau, je me rends compte que si je veux atteindre les 80 minutes, je dois prolonger un peu mon parcours et ne pas remonter tout de suite vers le château. La musique est bonne, je n’ai mal nulle part, allons-y!

Porte de Matelots

Allons-y, mais je ne sais pas trop vers où… Je me dirige vers la porte des Matelots et décide  de rejoindre la piste cyclable sans savoir où elle mène. (Je ne suis donc pas très douée en orientation, puisque nous avons à maintes reprises été courir de nuit autour de la pièce d’eau des Suisses, je devrais donc savoir qu’elle se situe par là-bas!) La piste est très agréable, pas vraiment dure, et en ce dimanche matin peu de voiture viennent me polluer mes bronches grandes ouvertes. Et soudain, à ma droite, après l’arrêt de bus « Champ de tir » (le truc qui te met en confiance), tadaaaam: la pièce d’eau des Suisses! Je décide donc de finir ma séance par deux tours de cet étang royal. Ca grimpe, ça fait du bien aux cuisses (les voilà, mes « si possible avec dénivelés » ^^) Le temps est un peu pourri (surtout si on compare à cette semaine printanière!) mais il fait plutôt doux. A mon grand plaisir, ma fréquence cardiaque reste en-dessous de 190 bpm, ce qui pour une telle intensité est remarquable… Ah mais c’est vrai, j’ai arrêté de fumer ! Ceci explique peut-être cela…

Pièce d'eau des Suisses et au fond, le château. Hmmm quel temps magnifique!

Après mes deux petits tours, je reprends le chemin de la maison (enfin, de la maison de Noostromo ^^) et je vais même un peu plus loin dans l’avenue de Paris pour que mon temps de course fasse pile 1 heure 30. Au final, 6’30 au kilomètre de moyenne, 100 mètres de dénivelés, 171 bpm.

Et je suis fière et heureuse de passer à présent à 3 séances par semaine, pour environ 30 kilomètres hebdomadaires!

Seul nuage dans ce ciel: savoir que certains de mes camarades de la Runnosphère sont blessés me met en peine. Mais leurs billets revenant sur ces blessures sont d’une telle sagesse que le nuage se dissipe…


Actions

Information

16 responses

24 03 2011
Shuseth

Félicitations pour ce nouveau record. Ton 18km twin s’annoncent sous de beaux jours avec un tel entrainement ^^

25 03 2011
runningtkh

Oui, j’ai hâte d’y être !

24 03 2011
SebRom

Félicitations pour ton nouveau record, c’est toujours un moment génial, aussi éphémère qu’intense, même (et surtout) pour nous les newbies! Je crois que c’est pour ça que je cours. Et toi? C’est pour ça que tu cours?😉
Alors ce samedi sera jour de fête avec ces 18km! La Runnosphere sera la pour te faire une haie d’honneur!

25 03 2011
runningtkh

Ah oui, j’ai oublié la petite question! J’aime bien ce que disais Luc de TrainingForBoston: on court parce que le plaisir ressenti dure bien plus longtemps que la course elle-même !

25 03 2011
François D.

Bravo pour ta progression. Je considère une sortie comme une longue à partir de 90 minutes. Tu as franchi une étape importante, reste qu’à te faire une bonne base d’endurance en montant progressivement le kilométrage par semaine. Toujours à l’aise. Quand j’ai commencé à m’entrainer pour le marathon en 1981, on nous parlait beaucoup du «long slow distance». En passant, tes billets sont drôlement bien écrits. Et pour un Québécois, je découvre plein d’autres endroits où il semble agréable de courir.

25 03 2011
runningtkh

« Long Slow distance », ça me plaît ! L’un de mes plus grands objectifs est de finir Vétéran 4, de pouvoir courir très longtemps dans ma vie… alors même si j’adore les compétitions, il faut que je me ménage pour durer !

25 03 2011
CALIMERO13990

Finalement c’est toi qui apporte le rose qui manque à la Runnosphère en ce moment;-)
-6KGS, plus de tabac, de 20 à 30kms hebdomadaires, une belle épreuve en perspective ce WE que demande donc le peuple????

Bonne course à toi ;-)))

25 03 2011
runningtkh

Merci ! J’espère seulement ne pas trop tirer sur mon genou…

25 03 2011
Maya972

Petit à petit tu gravis l’escalier de la progression !!
Prends bien le temps de savourer chacune des marches !
Et demain tu pourras alors te faire plaisir !
Tout est dans la tête, une fois la « leçon » bien apprise par ton corps, 10, 15, 18 voire 21,1 auront pour lui la même signification !!

25 03 2011
runningtkh

Oui, à mon avis, il y a quelques « sas », quand même… Le passage de 18 à 21, ça devrait aller, mais de 21 à 42,195 ça ne doit pas être une mince affaire ! De 42,195 à 100 non plus d’ailleurs ! ^^

25 03 2011
Greg

Ton genou va aller très bien, et tu vas nous dévorer ces 18km les doigts dans le nez! Bon courage!

25 03 2011
runningtkh

Merci ! Ce sont surtout les petits gâteaux préparés par Noostromo que je vais dévorer !!

25 03 2011
Valérie

Que de chemin parcouru depuis tes débuts, bravo ! La « pièce d’eau des Suisses », tiens, un joli petit clin d’oeil à ma patrie😉

25 03 2011
runningtkh

La page Wikipedia m’indique que ce sont les fameux Gardes suisses qui l’ont agrandie, d’où le nom ! http://fr.wikipedia.org/wiki/Pi%C3%A8ce_d%27eau_des_Suisses

25 03 2011
Sydoky

Bon courage demain pour tes 18 kms de la Twin santé !

26 03 2011
trainingforboston

Courir pour le plaisir, ça fait plaisir et cela dure. Tout comme ta progression. Tu as atteint un nouveau plateau, ce n’est que pour te rendre sur la prochaine marche. Tu es bien coaché par THE COACH !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :