Snow Trail de l’Ubaye 2011 : du bonheur blanc en barre

17 02 2011

L’idée avait été lancée par Lamiricoré à l’automne 2010 : participer sous les couleurs du Taillefer Trail Team au Snow Trail de l’Ubaye, dans les Alpes de Haute-Provence. Cela faisait donc des mois que je songeais à cette course dans la neige, sans présager ce que pouvais réellement être un trail blanc. Pour la neige, j’avais eu un petit aperçu grâce aux trombes pré-hivernales en région parisienne et grâce à une petite séance chez mon père le jour de Noël. Quant à la course en pleine nature avec un chouilla de dénivelés, outre la forêt de Versailles avec Shuseth et Noostromo, il y avait eu le trail des Monts et Merveilles à Compreignac la semaine dernière, en mode « rando rapide ». Mais j’étais loin d’imaginer où pouvaient se cacher les arcanes du « trail » (prononcer « traille » ^^).

Nous voilà donc partis, Noostromo et moi, dans le Paris-Grenoble en direction des copains. Michaël (Lamiricoré), qui nous accueille avec toute sa famille pour la durée du week-end sur le magnifique plateau Matheysin (merci encore à lui, à Célia, Maïté, François, Jo’, Chris’ et au petit Marty !) Sans oublier Vinvin20, que nous retrouvons à Grenoble pour un footing au parc Bachelard, vendredi entre midi et deux, avec Lamiricoré et son ancien entraîneur croisé par hasard sur le bord de la piste. Le parc Bachelard, quand on l’aborde par la face nord, c’est du tartan coincé au bord de l’autoroute. Mais par le versant sud, on découvre un joli parcours d’environ 2 kilomètres, entre bois et tourbière, fort sympathique. Nous bavardons à bâtons rompus comme si nous nous connaissions déjà depuis très longtemps. A vrai dire, nous nous connaissons déjà un peu, à travers la lecture de nos blogs et les commentaires chez les uns ou les autres… C’est d’ailleurs dans ces commentaires qu’est née l’idée de cette petite séance collective. 7 kilomètres à 6’35 au kilomètre, de quoi se mettre en jambes avant la course de dimanche ! Merci encore à Vinvin20 et Lamiricoré pour l’organisation de cette rencontre, et mention spéciale au ravito ardécho-savoyard J

Vinvin20, Lamiricoré, Running Newbie et Noostromo

J’avais déjà une bonne crève de derrière les fagots, mais je crois bien que l’après-midi touristique dans la brume grenobloise (bizarre, il fait beau et pourtant une drôle de brume flotte sur la ville… ^^) n’a pas arrangé la donne. J’arrive donc sur le plateau Matheysin avec de la fièvre, les bronches bien encrassées et une voix déraillée (nos hôtes de ce week-end n’auront jamais entendu ma « vraie » voix, que je n’ai d’ailleurs pas encore retrouvée !) Heureusement, les bons petits plats, tisanes au Genepi (enfin, pas que des tisanes…) et crème médicinale au thym me feront tenir bon, sans compter les grammes de paracétamols et ce grand halo d’amour et d’amitié qui a entouré ces journées.

Grenoble et sa brume, depuis le fort (on a pris les oeufs, pas la Bastille!)

La journée du samedi est consacrée au balades : un peu de dénivelés en marchant tranquillement ne font pas de mal la veille du trail (avec une petite pointe à 5’ au kilomètre sur le viaduc ^^) Une fondue savoyarde en lieu et place de pasta party ne fait pas de mal non plus, visiblement !

ça ressemblerait presque au Limousin, ce petit sentier...

... sauf qu'autour, il y a ça ! (L'Obiou)

Les amoureux qui s'bécotent sur les Pierres Percées...

Le grand jour est enfin arrivé. Levés à 5 heures 45 (oui, on est bien dimanche ! ^^), nous partons en direction de Saint-Paul-sur-Ubaye, via Barcelonnette. Le thermomètre de la voiture affiche des -6°, -4°, glagla ! J’espère qu’avec le jour se lèvera un beau soleil qui pourra réchauffer ces montagnes gelées. Nous arrivons suffisamment en avance pour récupérer nos dossards, prendre le pouls de l’ambiance, s’échauffer et prendre un petit café (ou plutôt deux : l’un offert par l’organisation au musée de Saint-Paul-sur-Ubaye, l’autre offert par le gite rural du village, à côté de l’épicerie qui fait du vend du super saucisson ^^).

On se positionne sur la ligne de départ (un peu trop en arrière, comme je le vérifierai dès la première montée où je piétinerai d’impatience), une dernière blague sur la culotte qui se transforme en string, et c’est parti (avec un vrai coup de pistolet !) Nicolas a branché sa caméra GoPro HD sur la tête, il va pouvoir filmer toute la course. Nous traversons le village, encouragés par les habitants qui secouent des sonnailles (les cloches de vaches!), puis nous passons dans un chemin enneigé sous le flip flap de l’hélico qui filme la course. Nous parvenons à une petite descente bien raide qui glisse à fond, un organisateur nous enjoint à passer en file indienne mais certains essayent de gruger, les saligauds !

Puis c’est le 2è kilomètre et enfin une piste plus large, dont l’aspect ressemble à une chips rainurée géante, ou à une gaufrette à la vanille (il s’agit en fait d’une piste de ski de fond damée). Et là, toute frustrée d’avoir dû ralentir à deux reprises dans le premier kilomètre, je me mets à foncer pour dépasser les gens, avec une moyenne de 5’30 au kilomètre sur ce 2è kil’  (pour moi c’est rapide!), ce qui fait que j’arrive au troisième kilomètre bien crevée… On ralentit un peu (5’50 sur le 3è kilomètre), puis la montée commence, et ça se ressentira bien sur les « splits » : 6’08, puis 7’03, 7’39 (eh oui, comme tous bons traileurs, on a marché !)

On en mangerait! 😉

Saint-Paul-sur-Ubaye, là haut

Le ravitaillement arrive à point nommé, mais j’ai du mal à avaler quelques gorgées de Coca. Nicolas se verra ragaillardi par un morceau de pain d’épices (c’est bien connu : « un pain d’épices, et ça repart! ») et nous aborderons la dernière partie de la montée, entre la Grande Serenne et la Petite Serenne. Ensuite, ce ne sera quasiment que de la descente, et là, je m’éclate! C’est l’une des découvertes de ce trail (élément que je pressentais quand même avant, au parc Suzanne Lenglen ou dans la forêt de Versailles): j’adooooore les descentes! Ce n’est pourtant pas une partie de jambes en l’air, entre les articulations très sollicitées, les glissades, et avec la neige, soit des moments où l’on s’enfonce jusqu’aux mollets, soit des plaques de glace super fourbes! Mais j’adore cette sensation de me lâcher tout en contrôlant mes pas et mon équilibre, j’ai une confiance absolue dans mes Columbia Ravenous (test en bonne et due forme à venir!) et je sais que lorsque je pose mon pied, j’accroche.

Autre découverte liée à ce trail: la difficulté un peu inattendue pour moi de ce type de course vient du nombre de reprises, de petites buttes, des montées et descentes incessantes. En regardant le profil de la course, on a l’impression que ça monte un grand coup et que ça redescend. Mais ce n’est pas du tout ainsi que les choses se passent: on monte, on descend, on monte, on descend, c’est aussi fatiguant que du fractionné!

Profil du Snow Trail 9 km

Les deux derniers kilomètres seront donc rapides : 5’36 et 5’23, avec un beau sprint à l’arrivée (enfin, un sprint de fin de course quand même bien crevée, à 2’47). Nous avons droit aux honneurs du commentateur « Et une arrivée main dans la main… », je finis la course explosée de rire et heureuse, avec une rose à la main et un temps de 52’42 pour ces 9 kilomètres et 250 mètres de dénivelés positifs, 60è sur 142 participants, et 10è de ma catégorie.

Le ravitaillement d’arrivé est royal, mais j’ai l’estomac encore trop compressé pour manger quoi que ce soit. Je me force à boire de l’eau et du thé, et l’odeur du vin chaud vient elle seule me tourner la tête… Nous attendons l’arrivée de Michaël, qui fera un magnifique classement de 48è sur 217 arrivants, en 2h29 pour la course 22 kilomètres et 1010 mètres de D+!

Le retour se fera par Barcelonnette avec un déjeuner au soleil (et une assiette du pays jambon sec/tome blanche au-delà de la « fenêtre des deux heures », domaaaaage, fromage!), une pause photos au lac de Serpençon, une bonne sieste et le soir, une délicieuse tartiflette amoureusement préparée par Célia.

UN GRAND MERCI à nos hôtes de ce week-end, aux organisateurs et bénévoles de la course, c’est sûr, on reviendra l’année prochaine !!!

Vive le sport, vive l'amitié !

PS: Pourquoi tu cours? Pour découvrir le plaisir des descentes quand elles ne sont pas trop glissantes 😉

Les autres billets de ce Snow Trail de l’Ubaye :
Noostromo (ne manquez pas le superbe montage vidéo !)
Lamiricoré

Publicités

Actions

Information

25 responses

17 02 2011
Greg

Saucisson, tartiflette, génépi… Tu t’es régalée sur ce trail. En tout cas, tu es toujours aussi performante avec une 10 ème place dans ta catégorie! Félicitations!
Et encore une belle rencontre avec Vinvin20 et L’Amir Ricoré. J’adore!

18 02 2011
runningtkh

Oui, je suis bien contente de ce week-end et de cette course ! Rencontrer des amis, et dans le même temps voir qu’on est toujours aussi performante après une reprise post-blessure, c’est top !

17 02 2011
vinvin20

Tout d’abord, bravo pour ton résultat!!!
Tu t’es manifestement fait plaisir et tu as « lâcher la meute » (cri du guerre du TTTrail) .
L’avantage du Trail c’est qu’il y a aussi des descentes!!!
La brume Grenobloise c’est pour une bonne partie une brume de pollution, c’est l’inconvenant d’être dans une cuvette.
Je garde un bon souvenir de notre rencontre et j’espère que j’aurai l’occasion d’entendre le vrai son de ta voix!
Ton rhume est il resté en Isère?
Merci encore à tous les 2 pour ces moments partagés sur nos terres…et regrette de ne pas avoir été dispo le dimanche….

18 02 2011
runningtkh

C’était vraiment super sympa de se rencontrer ! On revient dans la région en juin pour le trail de l’Oisan, c’est-y pas une bonne nouvelle, ça ? ^^
Mon rhume me tient encore bien au corps, malheureusement… je vais essayer de lui faire la peau fissa !

18 02 2011
vinvin20

@clara
Ce trail de l’oisans, ça va etre un grand moment!
Je serais aussi de la partie cette fois!
🙂

18 02 2011
SebRom

Magnifique séjour que vous avez passé, ce trail a l’air d’être super bien organisé. Et le récit est à la hauteur du week-end, merci de l’avoir partagé 🙂

18 02 2011
runningtkh

Oui, l’organisation était parfaite, et l’accueil des copains aussi !

18 02 2011
runmygeek

Bravo à vous pour cette nouvelle rencontre runnosphère /
TTT. Tu nous raconteras ça en vrai la semaine prochaine.

18 02 2011
runningtkh

Je vous raconterai ça, et puis on se retrouvera là-haut en juin !!

18 02 2011
Rasmette

Belle course…
Je suis aussi contente de voir que de la neige, il y en avait. Avec les températures de la semaine dernière, j’avais un peu peur pour vous.
En tout cas, toutes ces spécialités régionales, c’est pas très sérieux, mais … qu’est ce que c’est bon!!

18 02 2011
runningtkh

Ehehe, l’avantage de la course à pied, c’est que même avec toutes ces spécialités régionales, je n’ai pas pris un gramme ^^

18 02 2011
Valérie

Super, ton CR ! Et bravo à toi pour ce beau trail blanc. En plus, tu n’étais pas au top de ta forme avec ce refroidissement, mais il n’a apparemment pas entamé ta bonne humeur et ton enthousiasme 🙂

18 02 2011
runningtkh

Oui, c’est sûr que vendredi, je n’en menais pas bien large… Mais l’énergie de la course a été plus forte !

18 02 2011
bigrunner

Une bien belle course effectivement, et c’est nettement plus tentant sur la neige que dans la boue… mais bon, faut essayer !

18 02 2011
runningtkh

Oui, il faut essayer… C’est un exercice qui reste assez traumatisant pour les articulations, mon genou gauche a un peu mangé… mais rien de grave.

18 02 2011
Maya972

On ressent bien la joie éprouvée lors de cette rencontre-ballade-course de ce Week end.
Et les bons petits plats préparés avec amour !! Miam !
On sent la gourmande !! En plus, tu compares la piste à une chips ou à une gaufre !
La prochaine fois que je te vois à quatre pattes en train de gouter de le sol, je saurais pourquoi !! 😉
En tout cas, content de voir cet esprit de convivialité et de partage !

18 02 2011
runningtkh

Oui, c’est marrant comme la neige me donne envie de la manger, ce que j’ai fait chez mon papa, d’ailleurs, et ça avait un vieux goût de voiture !

18 02 2011
lamiricore

Pourquoi tu cours ? Pour rencontrer des passionnés de running / Trail qui deviendront par la suite mes amis !!

Merci à vous pour votre passage sur nos terres 😉

18 02 2011
runningtkh

C’est assez prémonitoire, dans l’interview donnée à Zatopek, je finissais comme ça : « Et puis partir de Paris en train pour un trail dans les Alpes, puis se faire convoyer par les copains jusqu’au camp de base, c’est sympa non ? Avis aux amateurs ! »… C’était avant de rencontrer le TTTrail !
http://www.zatopek.fr/cms_articles.php?page=31

18 02 2011
Shuseth

Belle course ^^

18 02 2011
runningtkh

Il faut dire que la forêt de Versailles m’a permis un petit entraînement dans les côtes ! ^^

18 02 2011
MARKO

la photo de vous deux sur les pierres percées est fabuleuse ! Et le CR de mieux en mieux, vivant, joyeux, amical ! Tu as l’air de galoper à un bon rythme. Cette nouvelle vie de te va bien ou bien c’est le séjour Limousin?
Bises à toi, à vous.
Adishatz !
Marko

19 02 2011
runningtkh

Oui, c’est à la fois le bénéfice de la reprise en douceur (merci coach David !) et de la balade en Limousin, qui m’a quand même fait voir quelques mètres de dénivelés avant le grand blanc !

23 02 2011
doune

Pourquoi tu cours ?
pour narguer les copains restés à Paris alors qu’ils rêvaient de venir sur ce trail…

Suis content que tu ai pris du plaisir à l’abordage d’un vrai trail montagnard.

23 02 2011
MIMI

Hein qu’elles sont belles ces Alpes !…c’est pour cela que j’y habite…mais j’aime bien la mer aussi…je ne suis pas difficile.
J’ai reconnu certains coins pratiqués avant…mais pas en courant !
Vous avez la ligne avec ces courses !
Bonne continuation à toutes et tous et…peut-être à bientôt…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :