Like a rolling stone

8 10 2010

« What does it feel to be on your own? » me demande l’ami Dylan. J’ai le casque branché sur les oreilles, le paysage défile sous mes yeux encore alourdis par la fête de la veille (l’anniversaire d’une amie, le genre d’événement pour lequel on sèche une Pasta Running Party…)

Je suis dans le train pour Limoges, délaissant mon carnet de brouillon rose pour l’appli WordPress de l’iPhone. Si la connexion aléatoire 3G/Edge fonctionne un chouilla, je pourrai publier ce billet avant même d’avoir posé le pied sur ma terre natale.

Dimanche, ce sera la première course qu’Aurélie et moi ferons ensemble, et son premier 10km (10,7km en réalité, un quart de marathon!) Les Boucles de la Porcelaine, le long de la Vienne et à travers les zones industrielles des usines encore en activité. Cela peut paraître bizarre de courir dans un tel paysage, mais c’est pour moi une motivation supplémentaire. Autant j’aime la montagne et sa nature vertigineuse, autant j’aime l’urbain, le très urbain. Courir là, c’est rendre hommage à une ville en ne masquant pas ce qui fait sa richesse et son histoire.

Mais il y a un hic, et pas des moindres: depuis jeudi, j’ai une douleur sourde au mollet gauche, celui-là même qui a subi il y a 5 ans un stripping (vous savez, l’opération « on coupe en haut, on coupe en bas, on arrache la veine ».) D’après ma médecin que j’ai vue ce matin, il ne s’agirait pas d’un souci veineux, genre caillot ou truc craignos, ce serait juste musculaire (comment ça, j’ai « oublié » de lui dire que je courais dimanche ? Ah oui, j’ai oublié…^^) Mon podologue que j’ai appelé hier m’a décrit la chaîne musculaire qui va des petits orteils à cette zone douloureuse à l’intérieur de la jambe, et il m’a expliqué quelques exercices de flexion/détente à réaliser d’ici dimanche. J’ai déjà un peu moins mal, mais un peu seulement.

Demain, piscine avec Aurélie, on va barboter histoire de se détendre, elle a déjà fait ses 20 minutes de footing+ accélérations sur 200 mètres, je suis sûre qu’elle est au top malgré quelques crampes sur le tibia (« Le gang des éclopées aux Boucles de la Porcelaine »). Et dimanche, si mon mollet me laisse tranquille, course plaisir, sans chrono, on veut juste être finisheuses! 😉

Je penserai très fort aux coureurs et coureuses qui s’élanceront sur les 20km de Paris, en même temps que nous.

Publicités

Actions

Information

5 responses

10 10 2010
Greg

Bon courage pour ta course urbaine de demain!!

10 10 2010
nicolas

Bon courage pour ta course.

10 10 2010
Clara

@Greg & Nico : Merci pour vos encouragements, la course s’est bien passée malgré un point continu au mollet… A présent, récup, yoga et récup’! (Et compte rendu de course avec photos, à venir ! 😉 )
Deux 10km en 2 semaines, c’était sans doute un peu beaucoup…

10 10 2010
Runonline

Bon, j’espère que le mollet a tenu ?! J’attends le CR des boucles !

11 10 2010
runningtkh

Le mollet a tenu, mais j’ai toujours mal… Il va falloir que je m’en occupe sérieusement. CR des Boucles ce soir après le yoga ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :