Crac, boum, aïïïe !

21 09 2010

Là encore mon titre est un peu frondeur, il n’y a ni casse ni chute, juste un peu de sur-entraînement la semaine dernière. Je récapitule: La Parisienne dimanche 12, endurance le lundi, résistance le mercredi, jogging de récup’ avec les collègues jeudi midi, jogging intense d’une heure le jeudi soir, fractionné le vendredi… La semaine de la rentrée fut joyeuse, mais rude, trop rude pour mon corps de newbie.

Depuis samedi, je me traîne un mal de chien dans la cuisse droite. Au début, c’était masqué par tout un tas de petites courbatures: « Ahah, c’est rigolo, je marche comme un canard! » Je voyais à l’oeil nu mes quadriceps affleurer, genre « Eh, t’as vu, on est là! », et ce joli galbe me faisait oublier la douleur, que je rangeais dans la catégorie « C’est normal, ça travaille, un peu de repos et ça va passer ».

Mais lundi matin en allant au boulot, impossible de descendre et surtout de monter les escaliers sans ressentir une contraction douloureuse tout le long de la cuisse, à l’avant. Assise, tout va bien. Debout, c’est déjà un peu là. Quand je marche, je boitille. Et puis ça passe au cours de la journée…

Hier soir j’ai tenté un jogging dans le parc à côté de chez moi, pour voir. Je me suis vêtue de mes plus beaux atours, j’ai enfilé mes manchons Booster (« du p’tit lait pour mes mollets »), mes chaussures de running (« my trainers », comme disent les English). J’ai marché jusqu’au parc, branché Runkeeper, commencé à courir. Et là, infâmie: je boite. Je boite en trottinant, impossible de faire autrement. J’en aurais pleuré !

Je me suis donc arrêtée, fait quelques étirements pour la forme, et le regard triste j’ai retraversé le parc en baissant la tête à chaque jogger croisé. Je me sentais mal, culpabilisant d’avoir trop forcé la semaine dernière, de m’être laissée emportée. C’est comme si je m’étais moi-même scié les pattes.

Aujourd’hui, même topo, j’ai l’impression d’avoir une sciatique à l’envers (devant au lieu de derrière). Et comme hier, ça passe au cours de la journée. Demain j’ai un jour de congé, et j’ai heureusement réussi à prendre rendez-vous chez mon osthéopathe. C’est rapé pour l’entraînement de demain soir (quand je vais voir mon osthéo, je ne fais ni sport ni yoga pendant au moins 24 heures), mais serai-je d’attaque pour un footing léger avec les collègues jeudi ?

PS: Pourquoi tu cours ? Pour apprendre à m’écouter…

<modeCaliméro> En plus j’ai une Garmin Forerunner 110 qui m’attend à la maison et que je n’ai pas le droit d’ouvrir avant le 18 octobre !! J’ai juste accès au mode d’emploi :-/ </modeCaliméro>

Publicités

Actions

Information

27 responses

21 09 2010
ZeFaB

chi va piano, va sano e va lontano…
Lève le pied ou tu ne pourras plus les poser…
J’en profite pour te souhaiter la bienvenue, j’ai lu ton blog et suis épaté par ta motivation et ta soif de courir…
Félicitations pour la parisienne ! Super compte-rendu…

21 09 2010
runningtkh

Merci Fabrice, j’apprécie également beaucoup ton blog et son petit air de Belgique!
Eh oui, les proverbes italiens sont les meilleurs ! ^^

21 09 2010
Lexel

Et voila lalalalala la la : notre petite newbie, qui nous faire une erreur de newbie… what else ?
Mais rassure toi personne ne jettera la pierre, pas besoin de baisser la tête car on y est tous (ou presque) passé a vouloir trop en faire, a vouloir trop surfer sur la vague positive (comme le dit l’amiricoré) on finit par se blesser.
Aller : Repos, médecin si nécessaire, sommeil, alimentation saine et ça va passer tout seul 🙂

21 09 2010
runningtkh

Merci Lexel, c’est agréable de se sentir soutenue! Je vais faire tout ça, tranquillement…

21 09 2010
Greg

Et oui, la première règle est d’écouter son corps et non pas de s’écouter. Il faut donc s’avoir s’arrêter, et savoir… ne pas courir trop.
Rétablis-toi bien et vite. Prends bien soin de toi.

21 09 2010
runningtkh

Oui j’ai beaucoup pensé à toi et à ce que peut endurer un coureur qui ne peut pas courir !! De mon côté ça n’a pas l’air trop grave (enfin j’espère), mais j’ai pu toucher du bout des doigts ce sentiment d’affliction et il faut une bonne dose de sagesse (et de soutien moral) pour accepter, et ne pas se laisser abattre !
Merci beaucoup, et je te souhaite de même…

21 09 2010
jahom

Le PS a tout résumé. La leçon semble déjà retenue 🙂
Plutôt que de surentraînement (le concept est plus compliqué que son appellation anodine ne le laisse penser mais Zatopek en parlerait mieux que moi) il est fondamental d’admettre qu’une bonne progression passe par des phases de repos efficaces comme ça vient d’être écrit.

21 09 2010
runningtkh

Comment dire… J’ai beau « savoir » que la récupération est essentielle, j’ai eu beaucoup de mal à doser. Il y avait trop de choses en même temps, et toutes plus attrayantes les unes que les autres !
Tu as raison, le sur-entraînement est sans doute plus complexe, j’ai lu ça dans un coin de magazine anglais (j’y reviendrai un jour, sur les magazines anglais ^^), car il se comprend dans le long terme et implique également une rupture psychologique, voire un dégoût, etc.
Mais tu sais, quand je commençais à courir en faisant « 2 min de course, 2 min de marche », je disais que je faisais du « fractionné », alors je n’en suis pas à une erreur près ! ^^

21 09 2010
SebRom

LOL, je partage doublement : le petit coup de fatigue et les courbatures pour la première fois depuis looongtemps ainsi que la Forerunner que je ne dois pas ouvrir avant le 26 Septembre 😉

22 09 2010
runningtkh

Ah oui, c’est pas facile de résister ! En plus il n’est même pas caché, je ne peux compter que sur ma propre volonté ^^ (Nan, en fait, c’est plus sympa d’attendre le jour de son anniversaire!)

22 09 2010
SebRom

J’ai eu le droit d’ouvrir et même d’installer le mien car on voulait vérifier qu’il marchait… Quelle cruauté n’est-ce pas? 😉

22 09 2010
runningtkh

Héhé! Comme je le disais, je préfère attendre, c’est meilleur !

21 09 2010
Aurélie "DeLimoges" !!! ;-)

Excès ? Contracture…? Ce que tu décris là ressemble comme deux gouttes d’eau à mes premiers jours de ce mois d’août 2010…

Repose-toi bien, tu as une échéance à ne pas manquer prochainement !! J’ai envoyé mon inscription aujourd’hui !!! 🙂

Biz !!!

22 09 2010
runningtkh

Coucou ma belle ! La douleur se « déplace », je ne sais pas si c’est la même chose… Je vais chez l’osthéo ce matin, elle va m’éclairer! (J’ai mis un sous-tif de sport parce que l’osthéo, c’est du sport !! Après je suis crevée…)
T’inquiète pour les Boucles, je serai là !
Gros bisous

21 09 2010
ReneS

Et voila, un autre leçon appris. Comme ça on devient grand(e) et fort(e). Beterschap comme on dit aux Pays Bas.

Trop cool le Forerunner 110, il est avec le ceinture cardiaque? Bon courage avec attendre…

22 09 2010
runningtkh

Oui, le Forerunner est avec le cardio-fréquencemètre, j’essaye de comprendre comment ça marche puisque j’ai eu le droit de garder le mode d’emploi… ^^
Merci pour la sagesse néerlandaise, c’est sûr qu’on apprend de ses erreurs.

22 09 2010
Petit Supinateur

Je me disais aussi en te lisant « mééé c’est une véritable boulimique ! »… il est dur de se réfréner, surtout lorsque l’on fait des progrès et que l’on éprouve du plaisir. Cela étant, le corps humain est bien fait : quand la tête ne veut pas dire stop, le corps s’en charge… et inversement. Bon repos !

22 09 2010
runningtkh

He oui, moi aussi je me disais ça en écrivant, mais ça ne m’a pas suffit… Ce matin je suis contente: ça se déplace mais ça s’amoindrit aussi un peu. J’ai hâte de voir mon osthéo !

22 09 2010
BIG Runner

Comme toi, et tout newbie, ça démange sec de faire tout de suite des « exploits » – et j’ai fait le même constat que le tien !

Certes ondules ton corps, mais n’oublies pas de l’écouter !

Merci pour tes encouragements sur mon blog

22 09 2010
BIG Runner

Mais bon, en même temps … tu n’es pas ralentie par du surpoids, ou si peu 😉

22 09 2010
runningtkh

Ou si peu, comme tu dis… 😉
Non, c’est vrai que je n’ai pas à me préoccuper de cela, et j’en mesure la chance. Mais je manque d’une musculature solide qui pourrait m’éviter les blessures… donc je vais y aller doucement !

22 09 2010
Nicolas

On y est tous passé je crois.
Peut-être faire un peu de natation ou de PPG. Il est vrai que le virus s’attrape très rapidement.

22 09 2010
runningtkh

Oui, j’adore la natation aussi (même si je suis une quiche en dehors de la brasse et du dos crawlé), c’est vrai que c’est une bonne alternative. Mais pour l’heure je sors de l’osthéo (ça m’a fait vachement de bien !) et je ne dois pas faire de sport dans les prochaines 48 heures. Je vais donc apprendre la patience…

22 09 2010
SebRom

Trouve toi un prof (moi c’est madame SebRom) pour le crawl car tout d’un coup tu AVANCES dans l’eau 🙂 Voir ma fille de 8 ans me faire une démo de crawl m’a bien motivé!!!

22 09 2010
runningtkh

Oui, je prendrai peut-être quelques cours… quand j’aurais ré-équilibré cette rentrée de folie ! ^^

22 09 2010
dd2012

Y’a pas grand chose à ajouter à tout ce que les autres on dit. Alors repose toi (c’est plus facile à dire qu’a faire je sais) en espérant que ton osthéo te soit efficace. A bientôt et n’arrête pas d’écrire 😉

23 09 2010
runningtkh

Le repos est fondamental, il compte autant que l’entraînement… (dixit mon podologue). Je crois que je vais mieux intégrer cette règle, désormais ! La séance avec l’osthéo m’a beaucoup soulagée, je vais déjà vraiment mieux ce matin (mais je n’ai pas encore monté d’escalier ^^). Je verrai si je peux faire un petit jogging samedi…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :