Premier entraînement au VRC92

Lundi soir, dès le lendemain de La Parisienne, je me suis lancée dans une nouvelle aventure: l’entraînement au sein d’un club de course à pied. Le Vanves Running Club était pour moi une évidence, d’abord parce que je suis voisine, ensuite parce que je sais que seule, je n’arriverai jamais à me motiver autant que dans un cadre collectif, sous la houlette d’un entraîneur (Gérard Martin) attentif à chacun.

J’avais déjà réalisé un coup d’essai au mois de juillet, en participant à deux entraînements du vendredi (c’est là qu’on travaille, oh bonheur, le fractionné court.) L’entraîneur était alors en vacances, mais un membre du club prenait le pilotage des séances. L’accueil réservée à la newbie que je suis (et que j’étais encore plus !) m’a vraiment marqué : tout n’est qu’encouragements à l’effort, félicitations du moindre progrès et bonne ambiance détendue. Il y a bien quelques gars qui se faisaient un peu chambrer pour certaines de leurs performances — je me souviens de l’un d’entre eux qui s’était fait surnommer «Cac 40» durant toute la séance car il avait fait 4 minutes 40 secondes au 1500 mètres, ce que je trouve pour ma part absolument formidable, mais visiblement pour lui ça ne l’était pas — mais on sentait que ces blagues étaient faites en fonction de la sensibilité des personnes, pas dans le but de les vexer.

Lors de ces deux premières séances de juillet, j’ai pu goûter aux joies de la découverte d’un nouveau monde. Je voyais bien que je ne maîtrisais pas les codes, j’essayais d’observer et de m’adapter, mais parfois ça ripait… Par exemple, nous devions faire un fractionné de 10×400 mètres en « vite-lent-vite » (ou plutôt « lent-vite-lent »). On m’explique donc comment ça fonctionne, 100 mètres lents, 100 mètres rapides. Tout le monde prend le départ et là ziiiiiiioooouu ! Ils décollent tous à fond… « C’est lent, là?? » demande la pauvre newbie perdue. Eh non ! C’était seulement le premier des 3×100 mètres de mise en jambe (après l’échauffement de rigueur, bien entendu), pour faire monter un peu le rythme cardiaque.

Deuxième mini-gaffe, à la fin de la séance. L’une des deux filles présentes (je mettrai les prénoms si les gens me le permettent, là je n’ai encore rien demandé ^^) s’avance vers moi la main en avant. Je crois qu’elle veut boire et lui tend ma bouteille… Mais non, il s’agissait seulement de me féliciter pour le travail accompli ! J’ai compris ma méprise, on s’est serrées la main. J’adore ce geste, je trouve que c’est très humain, très chaleureux… à l’image du club, en fait.

Lundi soir, donc, première rencontre avec l’entraîneur Gérard Martin. On discute un peu de mes objectifs, de mes prochaines courses, du club, du déroulement hebdomadaire des séances. Nous sommes ce soir en nombre un peu dispersé, les séances du lundi (endurance active) étant moins courues que les autres. C’est parti pour un petit jogging d’échauffement, 20 à 30 minutes. (J’arrive à peine à croire que j’ai écrit ça: « un petit jogging d’échauffement, 20 à 30 minutes »… Il y a quelques mois seulement, cela constituait un idéal à atteindre, une séance pleine et entière!) Puis 3×6 minutes à allure marathon… enfin, c’est théorique, puisque je suis allée beaucoup plus vite que ce que je pourrais tenir pendant 4 heures !

2’09 au premier tour de piste, 4’18 au deuxième… ouh la, la, quelle régularité ! Mais je vais un peu trop vite, étant donné mon allure en compétition (6 minutes au kilomètre pour la Vanvéenne), je devrais plus être aux alentours de 2’20 les 400 mètres. Mais au deuxième round (oui, je sais, on ne dit pas « round », mais je ne trouve pas le terme approprié ^^), je vais encore plus vite: 2’07 le premier tour. Oh la ! Cool, Raoule ! Je tombe à 4’26 au second tour. Mais au troisième round (oui, je sais…), je reviens à la première allure. C’est plus fort que moi, j’ai le rythme de mes pas imprimé dans mes oreilles, le son de mon souffle qui vient toujours au même moment. C’est très dur de ralentir, malgré la fatigue qui se fait sentir.

Cela me vaut une belle première entrée au tableau des entraînements du forum VRC92: « Clara (11 km/h) » Youhouuuu !

PS: Pourquoi tu cours? Parce que l’ambiance d’un club est inégalable !

19 réflexions au sujet de « Premier entraînement au VRC92 »

    1. Oui, je signe ce soir avec mon beau certificat médical tout neuf, et je sais que c’est pour travailler ! ^^ Enfin, travailler est un bien grand mot, c’est avant tout un super plaisir (je me répèterai ça pendant les séances de fractionné !) 😉

    1. Eh bien justement, je me pose maintenant la question de l’utilité du Garmin. C’est super quand tu dois courir seul, car se baser sur sa fréquence cardiaque est à mon avis une bonne méthode. C’est super pour le GPS aussi, afin de visualiser les parcours.
      Mais si je m’entraîne en club 2 ou 3 fois par semaine, je ne courrais seule qu’une à deux fois, et ce n’est plus suffisant pour un tel investissement (je resterai avec Runkeeper).
      Pour le moment, je trouve que mes sensations et le chrono de l’entraîneur sont des données suffisantes… Affaire à suivre.

      1. Pour 1 fois par semaine c’est tout a fait pas sur que ca vaut le peine (200-240 euro). Par contre, avec le iOS 4.1, ca marche mieux?

      2. Pas encore testé l’iOS 4.1… Et pour le cardio, j’hésite, j’hésite… (Bon, j’ai mon anniversaire dans pas longtemps, c’est quand même une bonne occasion de se faire plaisir!)

      3. Aaah, Rene, je viens de comprendre qui tu étais ! Tu fais partie de ma « Street team » sur Runkeeper, tu es le gars super rapide qui s’entraîne vers Disneyland! Ça y-est, je fais le lien 😉

  1. Ca y est! Tu as signé, tu ne peux plus reculer… Tu es bonne pour courir selon le bon vouloir de ton entraîneur!
    En tout cas, cela va te permettre de bien progresser… et d’utiliser la prochaine fois le bon terme au lieu de « round ». 😉

    1. Effectivement, j’ai vu hier des personnes de mon club s’entraîner avec leur cardio-fréquencemètre, et ils sont très attentifs à leur rythme cardiaque. J’ai vu comment un progrès ne se mesure pas forcément en terme de vitesse, mais en terme de baisse de la fréquence cardiaque : « Ah, super, je ne suis pas trop monté dans les tours »… Donc à méditer !
      Sinon, question matos, le Forerunner 305 n’est-il pas un peu trop volumineux pour être porté sur un petit poignet ? Il a l’air effectivement très complet (merci pour le lien vers ton article!), notamment avec la fonction « waypoints » et la visualisation sur le (gros) cadran. Le Forerunner 110 ne serait-il pas mieux adapté ?
      Et merci encore pour la présentation de Running Newbie dans ton blog !

    1. Oh punaise, le mastodonte ! J’ai à peu près la même circonférence de poignet, ta photo me donne une idée de ce que ça peut donner… le mieux est que j’aille essayer chez Team Outdoor, mon magasin de running préféré ! 😉
      En tout cas, j’y pense de plus en plus…

      1. le truc le plus paranormal (j’ai un 405) c’est de courir après (ou devant) un fantôme 🙂

      2. mastadonte?

        Demande monsieur M. 🙂 Tu donnes beaucoup de hints, hints hints et peut etre…;

        Je vais voir chez TO. Je connais Lepape (dans leur webhop il est 40 euro moins cher), Planet Jogging (2x) et Boutique Marathon. Le dernier est a deconseiller, ils m’ont vendu les chaussures trop petit et sans auccun(?) analyse de pied/marche etc.

      3. Non, je ne donne pas tant d’indices que ça, et ceux que je donne je les donne en conscience 😉 C’était plus craignos avec Runkeeper où j’avais rendues publiques les cartes des endroits où je courrais régulièrement.

        Je fonctionnais pas mal avec les magasins en ligne, mais depuis que je connais de petites boutiques comme Team Outdoor, je trouve que c’est plus sympa de les faire vivre, même si c’est un peu plus cher que ce que l’on peut trouver sur Internet.

  2. Le 305 dispose également de cette fonction il me semble. Un ami l’a utilisé au marathon de Paris. On savait en permanence au mètre près (moins les incertitudes) l’avance qu’on possédait sur l’objectif fixé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s