Ôm ! – 36 SG

6 06 2012

A quasiment deux semaines du terme théorique de ma grossesse, je commence tout juste à ressentir les effets de la lourdeur : au réveil, mon bassin est écrasé du côté où je dors (le gauche), je ne peux plus me lever en utilisant uniquement mes abdos, mes lombaires se bloquent parfois douloureusement. 18 kilos se sont tranquillement installés de la tête aux pieds, et parmi eux environ 3 kilos d’un petit bébé qui ne va pas tarder à pointer le bout de son nez.

Il me tarde de reprendre la course à pied, mais je laisse le temps au temps : celui d’accoucher, de se remettre, de commencer la rééducation périnéale. Puis viendra le temps de la reprise proprement dite : il faudra que je m’astreigne à ce qu’elle soit lente, pour parvenir comme à mes débuts à courir durant 1/2 heure. Puis une fois ce cap franchi, j’enchaînerai sur le plan que m’avait concocté mon podologue pour l’Ecotrail de Paris, à l’époque où je ne me sortais pas de mes blessures de débutante. Un élément changera dans ma pratique : je vais tenter d’alléger ma foulée et de limiter les chocs articulaires en m’orientant vers les principes qui guident le minimalisme en course à pied. Des pas plus petits, une cadence plus élevée, rester le moins longtemps possible au sol pour ne pas retomber trop lourdement à chaque foulée. Exit les chaussures trop amorties au niveau du talon, je vais continuer sur la lancée de mes Brooks Green Silence qui avaient fait leurs preuves juste avant ma grossesse (mes chaussures de mariage, pour ceux qui s’en souviennent! ^^)

En attendant ces jours allégés, il existe heureusement d’autres activités physiques praticables par la femme enceinte, évitant ainsi sa transformation en mammifère marin. J’ai déjà parlé de la marche à pied et de l’aquagym, je participe également depuis plusieurs semaines à des cours de yoga prénatal. Dans la lignée du stage d’initiation que j’avais suivi au centre Sivananda de Paris, nous travaillons l’assouplissement articulaire, la respiration, les postures antalgiques qui pourront servir au cours du travail, la relaxation par visualisation et suggestion mentale.

Le cours commence en position assise, en tailleur (ou en lotus pour celles qui peuvent, moi je n’ai jamais pu!) Après une inspiration nous expirons en prononçant un son "ôm" grave et prolongé, qui fait vibrer nos cordes vocales, notre cage thoracique et notre ventre. Au début on se trouve un peu bête à prononcer ce son, il sort un peu bizarrement, trop aigu ou trop faible, puis avec l’habitude ça devient moins bizarre et on ressent vraiment la détente qu’il procure. Puis la prof de yoga chante une petite chanson bien jolie (qui était la même au centre Sivananda), sans doute en hindi, je ne comprends qu’un mot à la fin, "shanti" (paix).

Assises les jambes allongées devant nous, nous passons ensuite au réveil des articulations : d’abord les orteils, puis les chevilles, les genoux, les hanches, tout en douceur (il ne faut jamais forcer dans ce type de yoga). Puis à nouveau assises en tailleur, nous passons aux articulations des mains, en dépliant et repliant les doigts comme le font les foetus dans le ventre de leur mère (!!), des poignets, des coudes et des épaules. C’est à ce moment là que la petite se réveille généralement et s’étire, sans doute grâce à la détente de l’abdomen.

Ensuite ce sont les postures (Asanas), parfois empruntées à la salutation au soleil : Posture du "chien tête en bas" ;

Posture de la "table à deux pieds" (contre-posture de la précédente) :

Posture de la table à deux pieds

ou encore des postures d’étirement, de torsions douces ou de détente.

Puis viennent les exercices de respiration (Pranayama), pratiqués en tailleur, où l’on alterne les inspiration profondes et abdominales, les expirations longues et les rétentions (sortes d’apnées), pleines (après l’inspiration) ou vides (après l’expiration).

Enfin, allongées sur le dos ou sur le côté (eh oui, on a du bidon!), c’est la relaxation. Toujours en prenant bien conscience de notre respiration, nous visualisons un objet naturel ou un paysage, et nous envoyons un message de détente à différents muscles. Essayez chez vous, c’est très simple : allongés les bras le long du corps, les yeux fermés, vous vous dites intérieurement "Je détends mon front… mon front est détendu." Le fait de dire "Je détends mon front" fait prendre conscience de la partie musculaire du corps en question, et ajouter "mon front est détendu" complète le message. Cela demande un peu de temps, mais c’est très efficace!

Pour les habitants de Versailles et des environs, voici le centre dans lequel je me rends : http://www.holysespaceyoga.com/

La bonne nouvelle, c’est que si le yoga peut être pratiqué jusqu’au bout de la grossesse, il peut aussi, après recommandation médicale, être repris assez tôt après l’accouchement (au bout de 3 semaines environ, en précisant bien à votre prof que vous venez d’accoucher, afin de ne pas faire de postures sollicitant le ventre et le périnée).

En attendant, je vais aller marcher, il faut continuer à faire murir le col ! :)

About these ads

Actions

Information

6 réponses

6 06 2012
SandRunning

A 2 semaines du terme, tout est maintenant possible ! Je me souviens de ce moment où tu rentres à la maison après ces 3-4 jours à la maternité. Tu réalises que ta vie a changé…c’est magique !!
Hâte de revoir Clara !

6 06 2012
vinvin20

Bon courage pour ces derniers jours. On a bien pensé a vous ce week end dans l’Oisans. Et, oui tu reviendras a la CAP, mais chaque chose en son temps. Profitez bien des premiers mois ça passe tellement vite! ;)
Biz à toi et Nico en attendant l’heureux événement ;)

6 06 2012
L'Ami Ricoré

Courage Clara !!!

6 06 2012
Julien Djozikian

TIc Tac, Tic Tac,TIc Tac, Tic Tac,TIc Tac, Tic Tac,TIc Tac, Tic Tac :)

7 06 2012
Francois

Tu vas revenir à la course à pied encore plus forte.

19 07 2012
runningtkh

Bon je reviens bientôt ici, hein ! :)
Quand je relis ce billet, je me dis qu’il a été publié 2 jours avant la naissance de Nina, c’est dingue !
Depuis, beaucoup de marche mais pas encore de course : rééducation du périnée obligatoire avant :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 45 followers

%d bloggers like this: