Les Boucles de la Porcelaine 2010: 10 km et 700 mètres!

11 10 2010

Ce week-end en Limousin fut riche en expériences, comme le sont tous les moments ayant trait avec le passé. Aucune rue de Limoges ne m’est totalement inconnue, toutes me rappellent des souvenirs d’enfance et d’adolescence, et les parcourir avec une amie de lycée renforce ce sentiment singulier de familiarité et d’étrangeté mêlées.

Le parcours des Boucles de la Porcelaine passait par certains endroits où je m’étais promenée avec mes parents, où j’avais bu des bières avec les copains, où, très récemment encore, lors de la "Fête des Ponts", je regardais un feu d’artifice avec Monsieur M. et Aurélie. En courant dans ces endroits, j’ai créé des souvenirs neufs au milieu d’anciens souvenirs, comme les cercles d’un tronc d’arbre marquant son ancienneté. [Oui je me fais nostalgique, c'est normal j'ai 30 ans lundi prochain ;-) ]

Finalement, il y a eu très peu de passages en zone industrielle, sur le parcours de cette course. Une fois les trois premiers ronds points passés (et la longue côte du départ grimpée!), on a bifurqué au milieu d’un golf, dégringolé à travers bois, longé la Vienne… bref, c’était magnifique.

Les parents d’Aurélie avaient fait le déplacement pour nous encourager. Le papa d’Aurélie nous a même suivies en vélo, caméscope à la main, nous encourageant, nous filmant et nous prenant en photo. Sa maman nous attendait peu après le 10è kilomètre, alors que 700 mètres restaient à parcourir. Dans la série des encouragements, nous avons également été soutenues par un entraîneur du club “Kilomètre 42”, qui accompagnait son groupe, et par Adeline, sur la côte de départ. Qu’ils soient tous remerciés, c’est tellement important!

C’était le premier “10000” pour Aurélie, et bien qu’elle ait repris récemment un sérieux entraînement, nous n’avions qu’un objectif: finir, si possible sans marcher. Mission accomplie!

Nous sommes parties dans le fond, pour débuter lentement et ne pas nous laisser trop embarquer par le rythme des coureurs. Je portais le t-shirt bleu turquoise du Paris-Versailles (eh oui, les bénévoles aussi y avaient droit! ;-p) pour me donner du courage et Aurélie avait également un haut de la même teinte. Nous étions jolies toutes les deux, piétinant sur la ligne de départ, le trac au coeur avant de s’élancer !

La première côte n’a pas été aussi difficile que prévue, grâce à notre lenteur d’escargot. Nous avons enchaîné un rythme léger jusqu’au 3è kilomètre (8 minutes au km). Puis bien chauffées, nous avons accéléré. C’est pour moi l’arrivée dans le golf qui marque cette accélération. Encouragées par les golfeurs du dimanche, nous l’étions aussi par la beauté du site. Ensuite, ce fut la descente, la forêt, les chemins, les cailloux qui roulent. Nous avions assez de souffle pour rigoler: “Ouais !! On fait du trail!” et ces rires nous ont l’espace d’un instant fait oublié nos douleurs: mon point continu au mollet gauche, son genou droit partant en vrille.

C’est à partir de ce moment, vers le 6è kilomètre, que nous avons commencé à doubler (prudemment, d’autant que nous croisions aussi des marcheurs-rapides et des coureurs handicapés — un mollet en moins, la jambe prolongée par une prothèse. Et là je me suis dit "Punaise, si ça m’arrivait, je crois que je continuerai aussi à courir"). Puis nous avons rejoint la Vienne, par un va-et-vient de petites côtes et descentes bien casses-pattes.

Nous faisons attention de rester non loin l’une de l’autre, voire côte à côte — on s’est quelquefois un peu cognées le coude, tellement nous étions proches. Nous sommes également attentives au souffle de l’autre, à des signes infimes pouvant indiquer l’état de forme, sans pour autant avoir besoin de se fixer. A partir du 8è kilomètre, au moment où nous franchissons le pont Saint-Etienne, Aurélie lâche des jurons contre les maudites côtes (eh oui, les ponts, même médiévaux, ça grimpe!). Son visage se tend, elle parvient pourtant à plaisanter encore à l’approche du 10è kilomètre avec un marcheur (ils vont super viiiite, ces marcheurs !)

De mon côte j’en ai sous le panard, je suis fatiguée mais pleine d’énergie: sur la vidéo que l’on a visionnée et analysée ensuite, je balance mes bras avec une vigueur démesurée, comme si je ne savais pas quoi faire de cette énergie. "Plus que quelques mètres!" : je fais une annonce, pour remotiver les troupes. Et là une dame me casse gentiment mon effet : "Plus que quelques centaines de mètres"… Il est vrai que les 700 mètres supplémentaires comptent, surtout qu’ils grimpent : "C’est pas gentil de nous mettre une côte à la fin!" Je ralouillle mais je suis heureuse, je viens de dépasser mon nombre de kilomètres parcourus en compétition.

On franchit la ligne d’arrivée dans un sprint de 60 mètres, riant comme des gamines que nous sommes. Victoire! Délivrance! Temps réel : Temps réel : 1:09:14 (disons 69 minutes!), moyenne au km : 6’28.

Pour finir, quelques explications sur la coupe que j’ai emporté avec moi dans le Corail Téoz du retour, jusqu’à mon bureau ce matin. Je n’ai pas l’habitude de rester pour les podiums (je préfère aller boire une bière avec les amis!) mais là, un ami d’Aurélie et Adeline parvenait à la 2è marche de la catégorie vétéran. Suite à un cafouillage, il s’est avéré que le nombre de coupes était supérieur à celui des récipiendaires. Un organisateur ayant flashé sur mon… "dynamisme" via la page Facebook des Boucles de la Porcelaine, il a pris d’autorité l’une des coupes restantes pour me la remettre publiquement, au nom de mon… "dynamisme sur Facebook et mon blog à propos de la course". Ce geste m’a fait plaisir, et rire, même s’il a été assombri par l’attitude peu amène du généreux donateur. Tout le petit groupe d’amis à joué le jeu à fond, m’applaudissant sur le podium, et nous avons pris la photo-souvenir près des poubelles de recyclage, pour bien marquer le côté farceur de cette coupe. Mais mon sourire sur cette photo est tellement empli de la joie de la course et de cet événement incongru, qu’il résume à lui seul toute l’aventure.

Je tiens pour finir à remercier l’ensemble de l’organisation des Boucles de la Porcelaine, qui ont mené de front semi-marathon, 10,7km et marche populaire, avec ravitaillements, tentes d’accueil, marquage des kilomètres, bénévoles sur tout le parcours… jusqu’au ballon perché dans le ciel prenant des photographies aériennes! Je lance une pensée particulière pour les personnes présentes au retrait des dossards, car c’est le poste que j’occupais sur le Paris-Versailles…

PS: Pourquoi tu cours ? Pour pleurer de joie dans les bras d’Aurélie en coupant des tomates, au moment du déjeuner d’après-compétition.

PS2: En bonus, le reportage de France 3 Limousin-Poitou-Charentes sur la course, avec toute la saveur de la télé régionale!


Actions

Information

25 responses

11 10 2010
Aurélie "DeLimoges" !!! ;-)

Et je verse une nouvelle larme en lisant le récit de cette belle aventure et son émouvante conclusion…

Ma première "vraie" course en compétition restera à jamais gravée au fond de mon coeur tant elle était en effet riche en émotions…

Merci à toi pour cette belle complicité,

Et encore bravo pour ton "dynamisme"… ;-)

A très vite pour de nouveaux émois…!!!

Aurélie

PS : Pourquoi je cours ? Parceque je me sens vivre, tout simplement…
re PS : SMS de Bruno à Adeline qui nous remercie toutes les trois pour "notre sens de la com : très efficace" :-)

12 10 2010
Michael

Excellent ce compte rendu avec la coupe "Facebook" !!! Je commence à mettre ma femme Célia à la CAP, on y va doucement mais objectif cross des enfants malade du CHU de Grenoble en décembre 7km … ça va le faire !

12 10 2010
SebRom

Super idée que le trophée de la com’, et super mérité!
Bravo pour ta course et la virAlité de ta passion qui contamine les foules ;-)

12 10 2010
Mathes

Bravo, un récit si captivant qu’on a l’impression d’y être !! Bravo pour tes 1er 10 kms

12 10 2010
Fricou

Bravo pour la coupe ! Le temps était visiblement de la partie. Ce fut le cas aussi pour les 20 km de Paris, avec un soleil radieux sur tout le parcours. Une super ambiance, surtout les gens qui encourageaient sur les quais de la Seine. Question: sais-tu quand a lieu la prochaine "veillée" du team outdoor?

12 10 2010
jahom

Jusqu’à présent Limoges rimait pour moi avec porcelaine et dacoury. désormais limoges rimera aussi avec course à pied :-)

12 10 2010
runningtkh

Merci beaucoup pour vos messages !

@Aurélie : Oui, moi aussi j’en frissonne encore… (eheh, c’est un marrant ce Bruno ^^)

@Michaël: Tous mes encouragements à Célia pour cette future course (entre newbies, il faut se soutenir!), je suis sûre que ce sera génial. J’ai bien pensé à la Taillefer Trail Team dans les descentes !

@SebRom: La CAP, c’est contagieux… Je suis étonnée de voir à quel point c’est vrai !

@Mathes: Merci, c’est la magie des récits de course !

@Fricou: Oui, on a eu de la chance pour la météo, l’après-midi, il a plu des cordes!
La prochaine veillée Team Outdoor aura lieu le 4 novembre, il faudra bien penser à prévenir l’équipe du magasin à contact[at]team-outdoor[dot]fr pour réserver la paire de chaussures.

@Jahom: Yes ! Il y a vraiment de très belles courses en Limousin, dont la plus fameuse est "Les gendarmes et les voleurs de temps" http://www.gendarmes-et-voleurs.com/ A faire !

12 10 2010
noostromo

C’est vrai que c’est sympa de retourner courir sur des lieux fréquentés étant plus jeune. Tiens, ca m’a donné envie de me programmer quelques courses en Alsace pour 2011. Outre le semi-marathon de Strasbourg, je me laisserai bien tenter par la nocturne du Hans (http://www.nocturneduhans.com) :D

En tout cas bravo pour ta coupe et merci pour ce compte rendu exalté d’une bien jolie course !
On attend la vidéo pour admirer ton "balancé de bras" ;)

12 10 2010
vinvin20

Encore Bravo!!
Tu enchaines bien pour un début !!
Et en plus tu reviens avec une coupe!
Récupère bien, et je suis sûr que tu as deja une nouvelle course en vue…. ;)

12 10 2010
runningtkh

Wéé! Merci les gars !

@Noostromo: Ça a l’air super, cette nocturne ! Ça me dirait bien, dans le genre "je découvre la France en courant" !

@Vinvin20: Oui, j’enchaîne un peu trop, mon mollet me dit "ralentis, andouille!" Donc calmos cette semaine (un peu d’endurance), et la semaine prochaine je serai à Istanbul pour le travail donc je ne sais pas encore comment je vais pouvoir courir… Prochaine course en vue fin novembre, peut-être les 10 km des Dockers du Havre ! http://www.rcphjogging.com/la_course.php

12 10 2010
gérardM

bravo Clara et Aurélie pour votre course en duo, et pour ce compte rendu très détaillé. Il faut soigner ce mollet, et bien récupérer cette semaine.
A bientôt sur la piste S.L.
Bisous
Gérard

12 10 2010
Aurélie "DeLimoges" !!! ;-)

Merci !! :-)

12 10 2010
ZeFaB

Quand je vous dit que c’est de la graine de championne ! Une coupe et un podium ! Qui dit mieux ? Félicitations Clara et super compte rendu…

12 10 2010
Greg

Super! J’ai l’impression que tu as bien profité de cette course. J’espère que ton mollet va bien..
Moi aussi j’aimerai courir dans les rues où j’ai grandi; je rêve de courir le semi de Lille, mais à chaque fois, j’ai un imprévu. Mias je me suis promis d’y aller en 2011. Non mais.
En tout cas, bravo pour le compte rendu. Encore une fois, tu as su nous faire voyager, et nous faire vivre au coeur de la course!

12 10 2010
runningtkh

@GérardM: Merci de ton commentaire, effectivement il faut voir ce que me dit ce mollet avant de reprendre l’entraînement. Mon prochain objectif sera sans doute un autre 10km fin novembre, avant la corrida d’Issy-les-Moulineaux! Merci de veiller ainsi sur les coureurs du VRC92… Et je te souhaite le meilleur pour le marathon de Venise!

@ZeFaB: Qui dit mieux ? Eh bien… une vraie coupe, un jour, peut-être ? (Je sens que je serai une vétérante super forte, hihi!)

@Greg: Je crois avoir trouvé un indice pour cette histoire de mollet, en dehors de l’histoire de l’opération des veines: je porte toujours les mêmes chaussures de ville, et la gauche est légèrement trop petite… d’où des tensions, qui remontent juste avant le mollet… Bref, je change de chaussures et je vois ce qui se passe !
Merci pour ton commentaire et j’espère que ton plan nutritionnel donnera des résultats satisfaisants pour Lille 2011 & Paris 2011 !

13 10 2010
Bruno

Joli récit tout empreint de lyrisme d’une passion grandissante. Vue comme ça, la course prend une dimension épique.
On y sent l’émotion qui anime beaucoup de runners : la pure joie de se mouvoir et de s’émouvoir.

Ps : au nom de la vérité historique, je tiens quand même à préciser que j’ai réussi à me hisser sur la 3ème marche seulement, la 2ème appartenant à mon vaillant devancier.

14 10 2010
runningtkh

Merci Bruno ! "Se mouvoir et s’émouvoir", c’est tellement bien dit !
(Et 3è marche, c’est noté, et c’est tout aussi honorable. )
La bise à Aurélie et Adeline, tu les verras sans doute en chair et en os bien avant moi ;)

14 10 2010
doune

usurpatrice !!! c’est quoi cette "coupe facebook" ????
Et en plus, il n’a pas parlé de ton titre de prétresse de la runnosphère ? :(

En tout cas, c’est un beau récit (as usual) et je t’attends la semaine prochaine pour fêter ton anniversaire… en courant !

15 10 2010
runningtkh

Ahaaaaaaaaaa! T’es dégoûté, hein ? ^^
Elle trône désormais à mon boulot, sur la bibliothèque.

La semaine prochaine, je suis à Istanbul pour le travail, mais avec plaisir pour le jeudi 28, les Ravenous trépignent dans leur boîte !

… Quant à mon mollet, l’osthéo ce matin m’a fait le plus grand bien. Il semblerait que ce ne soit pas une tendinite, tant mieux !

16 10 2010
THIERRY ...

BRAVO BRAVO BRAVO !
Qui aurait cru cela de toi il y a 20 ans !
Tu as l’air bien comme cela , c’est super.
Et putain !…je savais que ton anniversaire (comme celui de ta soeur d’ailleurs) c’était le 18 octobre mais j’avais oublié que c’était lundi !
Bises, bisous.

16 10 2010
runningtkh

Ben ouais, il y a 20 ans j’avais… 10 ans ;) Merci de tes commentaires enthousiastes, ça fait plaisir !
(Mais dis donc Monsieur l’instituteur, c’est quoi ces gros mots ??? ^^)

29 10 2010
Fred de Limoges

Je découvre en retard ton passage à Limoges …
Dommage on aurais pu agrandir ton groupe de supporter !!!

Bravo encore pour toutes ces aventures et n’hésite pas à prévenir de ton retour ici…
On te préparrera un super parcours nature, et ….qqs bières aussi pq pas..

Sportivement.
Fred.

29 10 2010
runningtkh

Merci Fred ! C’est d’accord, dans l’un de mes prochains passages à Limoges, on se fait une sortie nature avec ma copine Aurélie ! (Et d’accord pour les bières aussi ;-) )

9 11 2010
Sébastien Marko

Le semi l’an prochain…pour avoir l’occasion de lire ton récit. Bravo pour celle là en attendant les autres. Pourquoi pas celles d’Aureil (de boucles) en mai à nos côtés.
http://www.lesbouclesdaureil.fr/index.htm

9 11 2010
runningtkh

Merci à toi ! Je n’ai pas encore fait mon programme 2011, mais cette course nature en Limousin me tente bien !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 47 autres abonnés

%d bloggers like this: